Les TIC à l’école

En considérant que les TIC (technologies de l’information et de la communication) sont omniprésentes dans la société contemporaine et dans le monde du travail, comment peut-on les ignorer dans le domaine de l’éducation? L’école n’a-t-elle pas pour mission de former les jeunes?

En considérant que les TIC (technologies de l’information et de la communication) sont omniprésentes dans la société contemporaine et dans le monde du travail, comment peut-on les ignorer dans le domaine de l’éducation? L’école n’a-t-elle pas pour mission de former les jeunes?

C’est effectivement lors de leur parcours scolaire que les jeunes enrichissent leurs connaissances, développent leurs compétences, mettent en pratique leurs aptitudes, s’épanouissent et trouvent leur voie... n’est-ce pas? Alors, l’intégration des TIC à l’école n’est-elle pas incontournable? Les jeunes ne doivent plus seulement apprendre à lire, à écrire, à réfléchir et à compter, mais ils doivent également acquérir des compétences techniques absolument nécessaires au 21e siècle (utilisation d’un ordinateur, d’un clavier, de divers logiciels). Ils doivent apprendre à utiliser les divers outils (moteurs de recherche, courriel, réseaux sociaux, entre autres) de manière responsable, sécuritaire et efficace. Par ailleurs, Internet représente une source de savoir varié, enrichissant, accessible pour les jeunes. Une source de savoir aussi fondamentale que les livres et les profs.

Chapeau bas à tous les enseignants branchés qui, dans le cadre de leur vocation, ont remis en question la méthode traditionnelle d’enseignement pour s’ouvrir aux technologies de l’information et de la communication! Ils n’ont certes pas délaissé le crayon, la gomme à effacer et la feuille pour autant! Ils ont simplement fait une place aux TIC. Les jeunes peuvent ainsi apprendre autrement, davantage, et surtout conformément à leur réalité.

If we teach today’s students as we taught yesterday’s, we rob them of tomorrow.

John Dewey